Euro 6c la norme qui fait trembler le monde automobile

C’est officiel la norme Euro 6c rentre en vigueur cette année et risque de faire pâlir plus d’un constructeur automobile. 

Les changements

La nouvelle norme écologique européenne Euro 6c se veut plus réaliste autant au niveau des tests que de l’impact écologique acceptable pour les véhicules. Pour cela, les voitures seront évaluées en condition réelle (entrain de rouler), c’est la fin des tests NEDC jugé irréalistes et facilement contournables par les systèmes informatiquse des constructeurs qui laissent place aux tests WLTC (pour le monoxyde de carbone) complémentés par un test RDE (pour les particules NOX) pour les véhicules diesel L’évaluation sera faite sur le système routier  et autoroutier sans électronique empêchant le bon calcul des polluants. De plus la vitesse et le freinage seront augmentés de 38%, ce qui est une vraie amélioration par rapport au NEDC. Un point noir subsiste, les voitures ne seront pas essayées en espace urbain. Ce qui empêche d’évaluer les véhicules hybrides et les systèmes start and stop.

Comment les constructeurs vont réagir ?

Pour les constructeurs automobiles le choix est simple si leurs véhicules ne répondent pas aux normes, ils subiront un malus écologique qui fera augmenter le prix de vente de leur véhicules et donc une perte de compétitivité. Mais certains ont déjà réagis,  en équipant leurs véhicules de moteurs plus petits qui consomment moins et sont donc moins polluant  (Peugeot passe des 1.6L à 1.5L pour ses moteurs diesel ). Les véhicules seront équipés de nouveaux filtres à particules plus performants, de plus les véhicules consommeront plus d’additifs antipollution (adblue ) 1L au 1000 Km auparavant qui passeront à 2 voir 3L au 1000 Km.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *